No(s) Révolution(s)

No(s) Révolution(s) 
CRÉATION JANVIER 2016

Ici et maintenant, dans un espace en construction, quatre acteurs, de trois nationalités (allemande, française, portugaise), parlent de leurs souvenirs de révolution et de la possibilité d’une révolution aujourd’hui – que serait-elle ? Quels seraient ses mots d’ordre ? Cette communauté va traverser l’imagerie des révolutions passées et de leurs traces.
Ils évoquent des tableaux, traversent leurs souvenirs personnels de révolutions récentes. Des concepts politiques, liés à l’histoire nationale s’avèrent « intraduisibles » et le processus de la traduction devient elle aussi matière de plateau ; les trois langues s’entendent et se répondent.

Comme des flashs subliminaux apparaît Marat assassiné,  des bras qui passent au-dessus d’un mur, des silhouettes révolutionnaires. « Notre » révolution imaginaire se construit à partir d’anecdotes venues de divers lieux et différentes époques. Peu à peu, la fiction contamine le réel : à l’extérieur, une révolte, une chose qui gronde et dont personne ne sait encore rien, sur laquelle circulent des témoignages contradictoires.
La violence et la terreur sont-elles évitables ? La révolution est-elle forcément une déception ? Que diront les générations futures ? Actuelles ? Et quelles sont leurs révolutions, et celles qu’elles ne font pas ? Quel est l’héritage des révolutions ? Et leur folklore, leur kitsch ? Voire leur « tourisme »? Comme l’interroge l’historienne Sophie Wahnich, pourquoi a-t-on aujourd’hui, depuis 1989, intériorisé l’idée que l’utopie et le désir d’une vie meilleure mènent forcément au totalitarisme ? Comment aujourd’hui, créer l’irréversible ?

Conception, dramaturgie et mise en scène Anne Monfort
Ecriture Mickael de Oliveira et Ulrike Syha
Assistante à la mise en scène et à la dramaturgie Alexia Krioucoff
Avec Claude Guyonnet, Anne Sée, Anna Schmidt, Sara Vaz
Création et Régie Lumière, Régie générale Cécile Robin
Création et Régie Son Emmanuel Richier
Scénographie et Costumes Clémence Kazemi assistée de Benjamin Sillon
Collaboration et conseil historique Maud Chirio
Administration, production, diffusion Juliette Medelli (Copilote)
Production Allemagne Katja Kettner et Tine Elbel (Kunststoff)
Production Portugal Maria Manuel et Maria João Santos (Stage One)
Avec l’aide de Flavia Amarrurtu et Charlène Strock
Traductions Marlene Knupfer et Elisabeth Schuster
Remerciements Matthieu Roy et Séverine Weiss

Production Cie Day-for-Night
Coproduction Le Granit – Scène nationale de Belfort, CDN – Besançon Franche-Comté, Théâtre Paul Eluard Scène conventionnée de Choisy-le-Roi, DSN – Scène nationale de Dieppe, Théâtre Jean Lurçat – Scène nationale d’Aubusson, le Colectivo 84, Théâtre de Thouars – Scène conventionnée.
Avec le soutien du Goethe Institut de Paris, de l’Institut Français du Portugal, de l’Institut Français dans le cadre du dispositif Théâtre Export, de 31 Juin Films, du Théâtre Paris Villette, du Fonds Transfabrik – Fonds franco-allemand pour le spectacle vivant, du Fonds SACD Théâtre. Avec l’aide à la création du CnT.
Le décor a été construit dans les ateliers du CDN – Besançon Franche-Comté.
La compagnie Day-for-Night est soutenue dans ses projets par la Région Franche-Comté et par la DRAC Franche-Comté.
L’Arche éditeur est agent du texte représenté.

Avant-première 19 novembre 2015 au Teatro Academico Gil Vicente – Coimbra (Portugal)
Création 05 › 08 janvier 2016 Le Granit, Scène nationale de Belfort (90)
14 janvier 2016 Le Carreau, Scène nationale de Forbach (57)
19 et 20 janvier 2016 Ballhaus Ost – Berlin (Allemagne)
22 et 23 janvier 2016 Lichthof – Hambourg (Allemagne)
27 › 31 janvier 2016 Le Colombier, Bagnolet (93)
04 février 2016 Théâtre Jean Lurçat, Scène nationale d’Aubusson (23)
03 mars 2016 DSN, Scène nationale de Dieppe (76)
08 mars 2016 Théâtre de Thouars, Scène conventionnée (79)
15 mars 2016 Théâtre Paul Eluard, Scène conventionnée de Choisy-le-Roi (94)
18 mars 2016 Le Nouveau Relax, Scène conventionnée de Chaumont (52)
21 avril 2016 Festival Terres de paroles, Duclair (76)

L’ingénieur du son Emmanuel Richier a présenté en mars 2016 une installation sonore « Leur Révolution » au Théâtre Paul Eluard de Choisy-le-Roi.

PRESSE
RADIO – France Culture – Le Coup de Fil de la Dispute / Arnaud Laporte – 14 décembre 2015
ARTICLE – Magazine Poly – Décembre 2015 – Par Thomas Flagel
ARTICLE – Théâtre(s) Magazine – Juin 2016 – Par Anne Quentin
ARTICLE – Hamburgtheater – Janvier 2016

 

 

Publicités