lectures

Nous avons développé aussi le genre de la lecture, notamment de lectures de romans, et de lectures musicales. L’endroit de travail des comédiens en lecture, qui reste au bord de l’incarnation, m’intéresse particulièrement par la place qu’il laisse à l’imaginaire. Nous avons ainsi développé des lectures en partenariat avec le Centre Régional du Livre de Franche-Comté, avec la médiathèque départementale du Territoire de Belfort. Ainsi, La cafetière, lecture musicale à partir d’une nouvelle de Théophile Gautier, invitant des musiciens de l’ENM de Belfort, s’est créée dans le cadre de la nuit fantastique au Granit, puis a tourné dans des médiathèques départementales du Territoire-de-Belfort. La dernière fois où j’ai eu un corps, lecture-spectacle d’un texte de Christophe Fourvel, créé en partenariat avec l’association d’aide aux prostituées Le nid, s’est joué ensuite en région parisienne et à Besançon.

En 2016 et 2017, la compagnie est partenaire du Centre Régional du Livre de Franche-Comté pour son festival les petites fugues.
En 2016, Anne Monfort a dirigé des lectures au château de Champlitte le 17 novembre, à la Fraternelle à Saint-Claude le 18 novembre, au Centre culturel François Mitterrand de Lure le 19 novembre, au Moulin de Brainans le 20 novembre, et au Scènacle à Besançon le 26 novembre.
En 2017, des mises en lecture auront lieu notamment le 16 novembre au Conservatoire de Besançon et au FRAC avec les élèves de COP, le 25 novembre au CDN de Besançon avec des comédiens et des musiciens.

Publicités