Sous la glace

Sous la glace
CRÉATION AVRIL 2007

L’écriture de Sous la glace comme des autres pièces de Falk Richter est une écriture de plateau, qui met au centre le travail de l’acteur et qui lui est destinée.
D’un niveau de réalité à l’autre, du travail à l’intime, impossible de décider si la pièce est le cauchemar de Jean Personne, le consultant vieilli, ou la réalité de l’entreprise. A peine des personnages encore individualisés, les êtres y errent d’un non-lieu surmoderne à l’autre entre l’aéroport et le réfrigérateur, transformant le transitoire en définitif, s’installant sur leur lieu de travail pour toujours. Le monde y fonctionne de plus en plus sans les hommes ; entre la surdimension et la linéarité, la conscience du temps disparaît. Plus de drame chez Richter, on est dans un lieu où la tragédie et l’humour se mêlent : l’un des consultants écrit une comédie musicale mettant en scène un phoque qui s’adapte aux critères de l’entreprise avec le tour du monde ; dans l’idylle d’un monde futur, les téléviseurs et les automobiles vivront heureux sans les hommes et marcheront main dans la main.
Dans ce tragique d’aujourd’hui, l’individu est en lutte contre lui-même, contre son propre langage. Dans quelle mesure parle-t-on, dans quelle mesure est-on parlé par un discours dominant ? « Sous la glace » évoque notre rapport au travail, notre rapport au langage, qu’il soit verbal, sonore ou imagé.

Texte Falk Richter
Mise en scène et traduction Anne Monfort
Avec Christophe Giordano, Yann Lheureux, Serge Nail, et Christian Ciobanu/ Constantin Cristev
Scénographie Cécilia Delestre
Création sonore Alban Guillemot
Création lumière Cécile Robin
Captation et création vidéo Solène Froissart
Administration Jean-Baptiste Pasquier

Coproduction Mains d’oeuvres, Théâtre de l’Heure, ARCADI
Avec l’aide à la création du CNT et l’aide à la production du DICREAM
Avec le soutien du Théâtre Ephéméride, du théâtre de la Digue, des Presses Universitaires du Mirail. Le Théâtre de l’Heure est en résidence à Mains d’oeuvres. L’Arche est agent théâtral du texte représenté. Le texte « Sous la glace » est publié aux Editions Nouvelles Scènes allemandes.

Création 2 > 21 avril 2007  Mains d’oeuvres, Saint-Ouen (93)
5 > 10 juin 2007 Le Colombier – Bagnolet (93)
13 décembre 2007 Théâtre des deux Rives – Rouen (76)
17 mai 2008 SN61 – Scène nationale d’Alençon (61)
29 et 30 juin 2008 Mains d’œuvres, Saint Ouen (93)

“Le spectacle du jour (…) était Sous la glace, pièce de l’Allemand Falk Richter mise en scène par Anne Monfort, traductrice de celui-ci. Le travail est au centre du théâtre de Falk Richter, théâtre éminemment politique qui cherche à décrire les conditions de vie dans le monde contemporain et globalisé – à « prendre la mesure de cette révolution de la pensée “efficiente” et du néolibéralisme », ainsi que Falk Richter l’expliquait récemment à Jean-Louis Perrier (…) Richter a effectué plus d’un an de recherches dans le milieu du consulting et de l’entreprise avant d’écrire ce texte narrant l’histoire de Jean Personne, interprété par Serge Nail (photo) et de deux de ses collègues consultants d’entreprise, découvrant les peurs et les rêves d’individus de plus en plus endoctrinés. S’appuyant sur trois excellents comédiens (outre Serge Nail : Christophe Giordano, Yann Lheureux et le jeune Marin Victor), Anne Monfort et sa compagnie du Théâtre de l’Heure proposent une lecture au diapason de cette langue à la fois glaçante et palpitante.”
David Sanson et Pascaline Vallée, mouvement.net, 23 mai 2008

Publicités